Le cercle chromatique : une activité maths et arts plastiques

Petite activité assez sympa faite en sixième en commun avec Emilie, collègue d’Arts plastiques qui m’a suggéré cette idée !

Objectif : Réaliser le cercle chromatiquequi permet d’obtenir différentes couleurs à l’aide des 3 couleurs primaires :

https://i1.wp.com/img.over-blog.com/300x298/4/03/05/85/cercle-chromatique1.jpg

Le noir s’obtient en mélangeant le bleu, le rouge et le jaune qui sont autour dans le cercle … le vert s’obtient en mélangeant le bleu et le jaune… on onstruit les couleurs de ce cercle de cette manière.

Modalités :

  • Présentation du projet et de sa finalité en présence des professeurs de mathématiques et d’arts plastiques.
  • Réalisation en mathématiques de la construction géométrique du cercle chromatique sur papier normal sans consignes détaillées (sauf le rayon des cercles).
  • Correction du 1er Jet et élaboration d’un programme de construction (avec le tableau intéractif)
  • Travail sur les éléments nécessaires si nécessaires (tracés de triangle…)
  • Tracé définitif sur feuille Canson.
  • Obtenir les couleurs du cercle chromatique à partir des 3 couleurs primaires.
  • Remplissage du cercle chromatique à la peinture à partir des 3 couleurs primaires.

Ce qui a été fait avant en 6e :

– Utilisation du rapporteur.

– Références aux programmes :

Mathématiques Arts plastiques
Introduction pour le collège :

  • L’enseignement des mathématiques contribue à sensibiliser l’élève à l’histoire des arts
  • il est nécessaire de proposer des situations d’étude dont

le but est de coordonner des acquisitions diverses

Introduction, classe de sixième :

  • développer la capacité à utiliser les outils mathématiques dans différents domaines (vie courante, autres disciplines)

Points de programme :

  • Construire, à la règle et au compas, un triangle connaissant les longueurs de ses côtés.
  • Reproduire un angle
  • Utiliser un rapporteur pour :
  • Construire un angle de mesure donnée en degré.(Le rapporteur est un nouvel instrument de mesure qu’il convient d’introduire à l’occasion de la construction et de l’étude des figures.)
  • Connaître les propriétés relatives aux côtés et aux *angles des triangles suivants : triangle isocèle, triangle équilatéral.
  • Utiliser ces propriétés pour reproduire ou construire

des figures simples.

  • Reproduction, construction de figures complexes.
  • Savoir que, pour un cercle :
  • tout point qui appartient au cercle est à une même distance du centre ;
  • tout point situé à cette distance du centre appartient au cercle.
– FORME, ESPACE, COULEUR, MATIERE, LUMIERE et

TEMPS sont des notions continuellement travaillées dans les

pratiques d’expressions plastiques et visuelles

– La transversalité d’un grand nombre de contenus artistiques

peut facilement alimenter des pratiques pédagogiques qui, dans

un projet commun, transcendent les frontières disciplinaires.

Les disciplines doivent pouvoir trouver matière et manière d’y

associer leurs savoirs et méthodes spécifiques pour éclairer des

connaissances et forger des outils qui développent les

compétences.

Les programmes de mathématiques de la classe de sixième précisent que « les travaux géométriques sont conduits dans différents cadres ». Ce travail permet d’aborder de nombreux points de la géométrie comme éléments d’un travail complexe et non comme une liste de savoirs ou de savoirs faire déconnectés d’un contexte.

Laisser aux élèves la possibilité d’essayer de reproduire la figure sans programme de calcul permettra d’exploiter les différentes méthodes utilisées pour les valider ou les invalider avant de la synthétiser.

Il s’agit par ailleurs à travers cette activité de décloisonner et montrer l’intérêt des mathématiques dans différents domaines. Pour les élèves, travailler avec la finalité d’obtenir une production de qualité permet de les motiver d’une part et les inciter à réaliser des tracés soignés d’autre part dans la mesure où ceux ci seront exploités dans une discipline artistique.

Exploitation possible : Il est également possible d’utiliser cette production pour travailler la symétrie axiale. La figure possède en effet de nombreux axes de symétrie. Par ailleurs, l’obtention des couleurs à partir des couleurs primaires se fait par « symétrie ».

Bilan de cours :

Polygônes, bissectrices.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s